CORNE Éric – Diotima I

Lithographie, 2012, H. 50 x l. 65 cm
Éditeur : URDLA
N° 2/20
Collection : Département de l'Ardèche
Numéro d'inventaire : D-2019-11

J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

D’abord diplômé de médecine, Éric Corne, né en 1959, obtient son diplôme des Beaux-Arts de Tourcoing puis celui de l’École des arts décoratifs de Paris. Parallèlement, il obtient un Master en histoire de l’art. La polyvalence des domaines vers lesquels il tend prouve le caractère curieux et explorateur d’Éric Corne. Engagé artistiquement, politiquement et socialement par ses œuvres, plastiques ou littéraires, il est aussi aujourd’hui engagé auprès des artistes : il fonde en 2001 le centre d’art contemporain « Le Plateau », à Paris, puis le dirige jusqu’en 2004. Aujourd’hui – et ce, depuis 2008 –, il enseigne à l’École nationale supérieure d’art de Bourges.

 

En novembre 2012, Éric Corne expose ses œuvres à l’URDLA, à l’occasion de l’exposition « Parfois, je suis incapable de tutoyer un chien ». Les murs en ruine de Diotima I ouvre le champ de paysages contemporains et fait face au modernisme et au corps humain, toujours sensuel. Inspiré de toutes les œuvres qu’il a pu observer, Éric Corne n’hésite pas à utiliser certains archétypes dans ses tableaux : le nu, la relation d’un peintre et son modèle, ou encore la nature morte. Sa série « Diotima » évoque l’amour, et par conséquent l’intimité et la subjectivité que ce thème apporte inévitablement, finalement assez rare en peinture, à l’inverse des films ou de la musique.

ERCO-001