SERRA Karen - Les Heures creuses

Lithographie, xylographie, 2016, H. 47 x l. 65 cm
Éditeur : URDLA
N° 2/20
Collection : Département de l'Ardèche
Numéro d'inventaire : D-2019-16

J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

Née en 1976, Karen Serra est une artiste diplômée de l’École des arts décoratifs de Strasbourg. Elle réalise ses peintures avec de la gouache et de l’acrylique, opérant la plupart du temps par découpes et collages, de manière à ce que les formes qui s’érigent sur les fonds se masquent entre elles.

 

Sa première estampe éditée à l’URDLA (1998) reprenait ce procédé par l’adjonction de formes simples découpées dans du papier chinois. En 2016, année de sa participation à la manifestation Novembre à Vitry, elle a souhaité abandonner ce principe en prenant en compte les possibilités et les contraintes techniques liées à la lithographie.

Les images se sont construites au fur et à mesure. Une même pierre a été utilisée pour le fond, avec de légères variations qui semblent relier les trois images entre elles dans un semblant de triptyque. Au fond rose, obtenu grâce au lavis lithographique, sont venues s’ajouter formes et couleurs. Sur le principe d’un passage par forme et par couleur, on peut imaginer le nombre de pierres dessinées et imprimées. Construite par couches successives, l’image intègre des jeux de transparence inédits. Les couleurs se superposent, enrichissant la palette de l’artiste : du brun recouvre un beige, un vert en enrobe un autre...

Bien que Karen Serra ne se soucie pas de la représentation, ses œuvres vacillent entre abstraction et figuration, la superposition de formes crée architectures ou végétaux. Les couleurs forment les plans d’un paysage ou d’un décor. Chaque élément a besoin des autres pour jouer son rôle, il est plutôt question d’interaction : une couleur agit avec une autre ; un ensemble de traits modifie une forme de départ.

KASE-001