FAVIER Philippe - L'Antiphonarium de Sottet

FAVIER Philippe - L'Antiphonarium de Sottet

Estampe, estampe numérique, 2011, H. 30,5 x L. 289 cm
Editeur : Jean-Pierre Huguet éditeur
Collection : GAC
Numéro d'inventaire : G-2013.7.14
Leporello réalisé avec le GAC au cours de l'exposition à la chapelle Sainte-Marie en 2011.

Disponible

« Je donne vie au papier en dessinant des morts. C'est amusant, non ? »

Philippe Favier est né en 1957 à Saint-Étienne. Distrait et rêveur, il quitte le lycée pour devenir infirmier psychiatrique, métier qu'il abandonne très vite pour entrer aux Beaux-Arts. L'élève rêveur qu'il était, devient alors un artiste surdoué. En 1984, il fut pensionnaire à la Villa Médicis à Rome. À la fois dessinateur, graveur, peintre, illustrateur, scénographe, Philippe Favier est un artiste inclassable qui a su rester fidèle à ses émotions d'enfant.

Dans cette estampe, Philippe Favier reprend un antiphonaire* qu'il enlumine minutieusement de dessins (animaux fantastiques, végétaux, squelettes humains, crânes, etc.) à l'encre de Chine et à l'aquarelle. Les mots et les images s'enchevêtrent. Ces personnages étranges sont à l'image des grotesques dont les enlumineurs du Moyen Âge ornaient les parchemins. Les motifs les plus récurrents sont le squelette et la tête de mort, telle une réinterprétation des vanités ou d'une danse macabre renvoyant à la question de l'éternité. Ces éléments sont d'une grande finesse et ont la particularité de ne pas être inquiétants : les crânes, les squelettes, les diablotins sourient.
Cet Antiphonarium de Sottet recouvert de miniatures oblige un examen attentif, réveille notre regard et notre imaginaire.

* Partitions anciennes de chants grégoriens.

PHFA-003