GAROUSTE Gérard - Les Fabliots (sic)

GAROUSTE Gérard - Les Fabliots (sic)

Lithographie, s. d., H. 32 x L. 90 cm
Editeur : La Source
N° 95/100
Collection : Ville d'Annonay
Numéro d'inventaire : M-2013.7.3
Disponible

Gérard Garouste est né à Paris en 1946. Il vit et travaille en Normandie ainsi qu'à Paris. Il a étudié à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Son oeuvre se déploie dans de multiples directions : théâtre, scénographie, écriture, peinture, sculpture, céramique, gravure. Alors que l'art contemporain se révèle souvent conceptuel, Gérard Garouste fait le choix d'une peinture figurative dont les références émanent tantôt des grands textes sacrés (la Bible, le Talmud), tantôt de la littérature populaire (Fables de La Fontaine, Don Quichotte de Cervantès, La Divine Comédie de Dante). Gérard Garouste développe ses propres images nourries de mythologie, de grandes figures de la littérature, de fantasmagories.

Ces trois Fabliots (sic) mettent en scène des personnages hybrides issus de l'imagination du peintre. Elles reflètent la dualité de l'artiste : le Classique et l'Indien. Ces deux personnages sont nés d'un rêve, dans lequel Gérard Garouste croise sur une route de campagne, une personne qui lui apprend que l'Humanité se divise en deux genres d'hommes : les Classiques et les Indiens. Le Classique est l'homme de l'ordre, de la mesure, de la loi, de l'équilibre et de la raison x alors que l'Indien est l'homme de l'intuition, de la poésie, de la danse et de l'inspiration. Pour un équilibre, il faut les deux : sans raison l'Indien délire, sans intuition le Classique devient fou.
L'anamorphose, l'un des signes constitutifs du style de Gérard Garouste, se retrouve dans cette estampe : corps acéphales, bras allongés, des pieds inversés contraignant à reculer si l'on souhaite avancer. Les mondes humain et animal se rencontrent par le mode de l'hybridation qui entraîne le spectateur dans l'univers de la mythologie ou du comte.

Bibliographie :
Garouste « En chemin », hors-série, Connaissance des arts, juin 2015.
Julie Rouart, Michel Onfray, Gérard Garouste, éd. Skira, 2009.
GEGA-002