HOLLAN Alexandre - Arbre jaune
  • HOLLAN Alexandre - Arbre jaune

HOLLAN Alexandre - Arbre jaune

Estampe, s. d., H. 35,2 x L. 50 cm
N° 54/99
Collection : Département
Numéro d'inventaire : 2014.2
J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

« L'arbre s'est imposé parce qu'il correspondait à un grand bonheur que je ressentais petit. »

Né en Hongrie en 1933, Alexandre Hollan est l'auteur d'un oeuvre abondant qui est considéré aujourd'hui comme l'un des plus marquants du tournant des xxe et xxie siècles. L'artiste a quitté son pays natal lors des soulèvements de 1956 pour s'installer en France où il suit les cours de l'École des beaux-arts de Paris puis des Arts décoratifs. Il y découvre l'art contemporain à travers l'artiste Bram van Velde, puis Kline, Rothko et surtout Morandi, bouleversant profondément sa compréhension de la peinture. Dès 1978, Alexandre Hollan se consacre à un travail sur le motif qui privilégie deux sujets : les arbres et les natures mortes (qu'il préfère appeler « Vies silencieuses »). Ainsi, son art se partage entre l'étude du mouvement (arbres) et l'immobilité (natures mortes). Il revendique une recherche personnelle autour du silence, du ressenti et de l'intime.

Cette estampe représente un arbre où le mouvement est révélé par la lumière. Avec la couleur jaune, Alexandre Hollan exprime la luminosité. Il capte l'énergie et le mouvement vital qui habite l'arbre. On observe dans cette oeuvre, comme souvent dans le travail de l'artiste, une ligne de partage entre figuration et abstraction, entre réel et représentation. Hollan obtient une sorte de temporalité qui s'ouvre vers l'infini.

Bibliographie :
Yves Bonnefoy, Alain Madeleine-Pendrillat, Yannick Mercoyrol, Alexandre Hollan. L'expérience de voir, _cat. exp., Paris, Somogy éditions d'art, 2013.
Yves Bonnefoy, L'Arbre au-delà des images, Bordeaux, William Blake & Co éd., 2003.
ALHO-001