IMMENDORFF Jörg - Feu du monde

IMMENDORFF Jörg - Feu du monde

Linogravure, 1989, H. 124,5 x L. 99,7 cm
Editeur : Atelier de l'artiste
N° 14/100
Collection : État
Numéro d'inventaire : D-2006.1.50 / FNAC 89 267/
Dépôt du Centre national des arts plastiques. Dépôt du Département de l'Ardèche. Fait partie d'une série intitulée « Estampes et Révolution, 200 ans après », commande publique du Ministère français de la Culture à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution française.
Disponible

Né en 1945 et décédé en 2007, Jörg Immendorff est l'un des peintres allemands les plus réputés sur la scène internationale. Il a été formé dans la classe de Joseph Beuys à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf où il découvre que l'art peut revêtir une dimension politique. Il se distingue dès 1968 en dénonçant entre autres le passé allemand, les guerres et la pollution. L'une de ses oeuvres restée célèbre est la série « Café Deutschland » qui avait pour thème central la division del'Allemagne (la République fédérale d'Allemagne et la République démocratique allemande) _et ses conséquences. Son travail doit être rattaché au courant néo-expressionniste allemand, appelé également _les Nouveaux fauves.

Cette oeuvre s'appuie sur une iconographie explicite et détaillée. Un immense bonnet phrygien en flammes (emblème de la liberté et de la république) occupe le centre de la composition. Deux personnages se pressent autour du bonnet, l'un tentant d'éteindre les flammes, l'autre au contraire porte des bûches _de bois pour l'attiser. Dans la partie supérieure droite, nous pouvons distinguer la Bastille. Sur l'ensemble de la composition, des coqs vont et viennent
JOIM-001