LOUISGRAND Antoine - Henshi

LOUISGRAND Antoine - Henshi

Lithographie, 2013, H. 58,5 x L. 79 cm
Editeur : Greenhouse
N° 7/10 EA
Collection : GAC
Numéro d'inventaire : G.A-2014.12.16
Collection issue de l'exposition de la manufacture de Saint-Étienne.

J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

Né en 1973, Antoine Louisgrand a été formé aux techniques traditionnelles du dessin et de l'estampe à l'école des Beaux-Arts de Lyon. En 1995, il part pour New York, où il étudie le dessin classique durant 4 ans. C'est là qu'il découvre le quartier de Harlem, où il crée un atelier de recherche artistique. Avec le dessin, la photographie et l'estampe, il s'interroge sur les idées de mixité, d'immigration et de « Blackness(1) ». La démarche d'Antoine Louisgrand est une quête d'images sur les questions de domination sociale et d'exclusion. Il se positionne souvent comme un témoin, le contexte devenant un prétexte à la création. Il est une sorte de « glaneur » qui déroule le fil d'une enquête au gré de ses errances dans la jungle urbaine, dans un village de brousse ou dans un désert agricole.

Cette oeuvre est issue d'un glanage photographique d'Antoine Louisgrand à travers la campagne et les bords de la Loire. Sur une vaste étendue agricole, un personnage se retrouve face à un mouton. Les proportions sont inversées, l'animal étant plus grand que le personnage. La palette chromatique est sombre laissant présager un avenir obscur. Le ciel tourmenté est traité par petites touches. L'artiste semble nous interroger sur le rapport de l'homme avec le monde animal, le rapport de l'homme face à l'industrie nucléaire qui menace à l'horizon. Henshi, qui signifie « mort accidentelle » en japonais, peut renvoyer à la catastrophe de Fukushima (mars 2011) provoquée par un séisme entraînant un tsunami qui causa de terribles dégâts sur la centrale nucléaire de Fukushima, sévèrement touchée, générant alors énormément de rejets radioactifs dans l'océan Pacifique et la zone alentour, provoquant un véritable désastre écologique et humanitaire. Est-ce cet avenir que nous prédit Antoine Louisgrand ? Antoine Louisgrand questionne son travail photographique par le dessin au travers l'estampe et fait de cette oeuvre une sorte de mythologie.

(1) Blackness : être noir x la condition des Afro-américains.

ANLO-002