PASCHKE Edward

PASCHKE Edward

Sérigraphie, 1989, H. 50 x L. 76 cm
Editeur : Atelier Chicago Sérigraphic Workshop - Chicago
N° 14/100
Collection : État
Numéro d'inventaire : D-2006.1.24 / FNAC 89 115/
Dépôt du Centre national des arts plastiques. Dépôt du Département de l'Ardèche. Fait partie d'une série intitulée « Estampes et Révolution, 200 ans après », commande publique du Ministère français de la Culture à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution française.
J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

Né en 1939 à Chicago, où il décède en 2004, Edward Paschke appartient à la seconde génération du Pop Art américain. Il s'intéresse dès son plus jeune âge à la bande dessinée et aux dessins animés.

Deux têtes tels des porte-drapeaux s'opposent, délimitées par des pointillés évoquant la guillotine. Ces visages sont les témoins des dix années de révolution, et détiennent des références précises que l'artiste a organisées en deux camps. D'un côté la voix masculine de la France et de ses protagonistes, illustrée par un visage aux traits contemporains (lunettes de soleil, cheveux gominés, etc.) : Tayllerand, Danon, la guillotine, Louis XVI, Robespierre, les sans-culottes, etc. x de l'autre, la voix fémininesous les traits de la Liberté incarnant une forme de délivrance : Charlotte Corday, Marat, Necker, etc. Les couleurs patriotiques sont mises à l'honneur. Une touche de vert s'immisce parmi le bleu, le blanc et le rouge, annonçant le renouveau à venir.
EDPA-001