PENONE Giuseppe - Chêne
  • PENONE Giuseppe - Chêne
  • PENONE Giuseppe - Chêne

PENONE Giuseppe - Chêne

Gravure, 2014, H. 68 x L. 52 cm
N° 6/7
Collection : Département
Numéro d'inventaire : 2013.2.6
Transcription musicale de la structure des arbres Ardèche 2012.
Disponible

« Travailler avec les éléments ou matériaux naturels signifie dialoguer avec des éléments de la réalité qui nous entoure, tant celle d'aujourd'hui que celle de nos ancêtres dont nous partageons les mêmes émotions et sensations. Cette communion de valeurs avec le passé permet de nous identifier avec la culture, l'art et la poésie qui nous ont précédés. » Giuseppe Penone, Respirer

Né en 1947, Giuseppe Penone est diplômé de l'école des Beaux-Arts de Turin où il choisit la sculpture. Il appartient au mouvement de l'Arte Povera et entreprend un travail qui confronte l'homme et la nature en intervenant sur les végétaux pour en modifier la croissance. Son oeuvre se déploie autour de l'arbre et, au-delà, de tout ce qui unit l'homme au végétal, au minéral : quelle est la nature du corps dans les empreintes, le paysage intérieur de notre boîte crânienne, le parcours de la sève à travers l'arbre Son travail se caractérise par la beauté de ses formes et de ses matériaux.

Giuseppe Penone a effectué en 2011 une résidence itinérante en Ardèche. À l'invitation du collectif « Traversées* », l'artiste a parcouru le département du nord au sud, accompagné d'un preneur de son et d'un vidéaste. Il s'est intéressé à la musique de 34 arbres ardéchois qu'il a obtenue en frappant le tronc de coups de maillet. Les percussions initiales enregistrées ont été décodées par ordinateur, puis transcrites pour violon ou contrebasse numériques. Les sept gravures présentées sont une retranscription de l'expérience menée. Chaque oeuvre est une équivalence plastique de ces fameuses ondes sonores. L'artiste, qui réalise pour la première fois des gravures, joue sur les termes de la figuration.

* Le collectif « Traversées » regroupe quatre associations réunies par leur passion de l'art contemporain : La Fabrique du Pont d'Aleyrac à Saint-Pierreville, le château du Pin à Fabras, Pas d'Panique à Lagorce et Sur le sentier des lauzes à Saint-Mélany.
GIPE-006