SAURA Antonio - Sans titre

SAURA Antonio - Sans titre

Lithographie, 1989, H. 86,5 x L. 57,5 cm
Editeur : Atelier Clot, Bramsen et Georges - Paris
N° 14/100
Collection : État
Numéro d'inventaire : D-2006.1.56 / FNAC 89 273/
Dépôt du Centre national des arts plastiques. Dépôt du Département de l'Ardèche. Fait partie d'une série intitulée « Estampes et Révolution, 200 ans après », commande publique du Ministère français de la Culture à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution française.
Disponible

Né en 1930 à Huesca (Espagne) et décédé en 1998, Antonio Saura commence à peindre à l'âge de 18 ans, mais ne fera pas d'études artistiques. La guerre civile espagnole marque son enfance, et les visions d'horreur qu'il en a le hanteront toute sa vie. En 1953, l'artiste rejoint Paris pour travailler avec les surréalistes. Déçu par cette expérience, il fonde le groupe El Paso, mouvement qui tentera de donner une impulsion nouvelle à l'art espagnol contemporain avec une préférence pour l'art informel. Il a réalisé les séries « Crucifixions », « Dames », « Nus » et « Portraits imaginaires ».

Cette lithographie, représentant une foule, atteste le rejet d'Antonio Saura pour les critères classiques alloués à la peinture, à savoir la figuration, la composition, l'équilibre et la beauté. Il utilise plutôt la peinture gestuelle souvent associée à l'art informel et à l'Action painting américaine. Cette peinture de gribouillages frénétiques incarne ce qui donne à l'oeuvre de Saura un caractère unique. La restriction chromatique (jaune et noir) prodigue au sujet un relief inouï : les figures s'animent, grimacent et semblent sortir du cadre.

Bibliographie :
Estampes et Révolution, 200 ans après, cat. exp. Centre national des arts plastiques, 27 juin-27 août 1989, ministère de la Culture et de la Communication, 1989, p. 42-43.
ANSA-001