Franck VIGNEUX, dit Badzine – Action Cinéma

Sérigraphie 7 couleurs sur papier Kraft, 2017, H. 55 × L. 40 cm

150 exemplaires

Éditeur : Delphine Chapuis, Saint-Étienne

Collection : GAC

Numéro d’inventaire : GA2018-09

Disponible

Né en 1965, Franck Vigneux, dit Badzine, est diplômé de Penninghem, École supérieure d’art graphique et d’architecture de Paris. Il exerce aujourd’hui le métier de graphiste-illustrateur à Paris. L’essentiel de son travail artistique est basé sur le photomontage.

Cette sérigraphie a été créée à l’occasion du premier numéro d’Action, un magazine gratuit sur le cinéma, illustré par Badzine, mis en page par Benito et écrit par Vincent Dirosa. L’artiste a effectué un photomontage d’un portrait avec un projecteur cinématographique. L’objectif devient l’œil du personnage, annonçant la mise en lumière de l’actualité cinéma. La technique du photomontage est présente très tôt en photographie, en atteste l’œuvre intitulée Les Deux Chemins de la vie d’Oscar Gustave Rejlander de 1857. L’artiste a réalisé un montage d’une trentaine de négatifs impressionnés successivement sur le papier et fondus par masquage, donnant naissance à une composition de près d’un mètre de long dans l’esprit des Romains de la Décadence de Thomas Couture. Dans les années 1920-1930, différents mouvements artistiques d’avant-garde (Dada, surréalisme, futurisme, constructivisme russe, etc.) s’emparent de cette technique déjà très largement utilisée pour en faire un moyen d’expression à part entière. Ainsi, les collages dadaïstes de Hannah Höch (Dada-Ernst, 1920-1921), les photomontages d’actualités de Heartfield (Adolf superman avalant des pièces d’or, 1932), des futuristes italiens parviennent, avec des fragments de réels, à constituer des univers fictifs. Aujourd’hui, la technique numérique offre d’infinies possibilités. Cette estampe est un clin d’œil du GAC-artothèque au Festival international du premier film d’Annonay !

BADZ-001