PAGEOT Sébastien - Palimpseste n° 14

Tirage fine art encre pigmentaire sur papier RC, contrecollage sur dibond, réalisation Sten Lena, 2001, H. 40 x l. 50 cm

N° 1/5 exemplaires, 1 EA

Collection : Département de l'Ardèche

Numéro d'inventaire : D-2019-02

Disponible

Sébastien Pageot est né en 1976 au Mans. Diplômé de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne à Lorient en 2001, il poursuit depuis une recherche autour du paysage. Son médium de prédilection est la photographie. Son travail témoigne de son intérêt pour la représentation d’espaces et d’architectures. Il s’efforce de provoquer un nouveau regard sur le paysage contemporain : échelle, rapport à l’espace, maquettes, surfaces cadrées.

Ce cliché est issu de la série « Palimpsestes », où la maquette « revient » sur le lieu qui a inspiré sa création. Pour Roland Barthes, la photographie est indicielle, elle porte intrinsèquement la trace, l’empreinte de « ce qui a été ». L’un des enjeux de cette série est d’interroger le spectateur sur la nature du référent, de ce qui a été photographié. L’élément fictif, la maquette, vient se juxtaposer au réel en opérant un collage in situ au moment de la prise de vue. Ce geste de superposition crée un trouble visuel et invite le spectateur à entrer dans la photographie et en déchiffrer le contenu.

Cette utilisation de la métaphore du palimpseste – parchemin manuscrit sur lequel un nouveau texte a été écrit, après effacement du texte primitif – traduit l’idée selon laquelle un lieu dans son état présent porte les couches sédimentaires d’une longue histoire qui reste en devenir. Grâce au leurre, la photographie condense et met à plat plusieurs réalités et temporalités : celles de l’expérience photographique in situ, de la fabrication de la maquette et du lieu.

Enfin, la main, physiquement présente dans l’œuvre finale, renvoie à la manipulation dans l’image et la manipulation des images.

SEPA-002